La Méditation

La méditation est une notion très popularisée ces dernières années, le mot fait désormais partie du langage courant. Pourtant sa définition reste encore vague dans l’esprit des gens, on utilise l’expression bien trop à tord et travers. C’est pourquoi, je vais dès à présent m’atteler à tenter de donner ma définition de la méditation.

889f08404df777be16046044c24f61c6

« Je vais aller méditer sur ce que tu viens de dire », « Ceci laisse à méditer » ou encore, « Médites la dessus ! » : Voici trois parfaits exemples où « méditer » est utilisé à tord, où le mot est assimilé malencontreusement à la notion de réflexion. Pourtant, réfléchir et méditer n’ont de similitudes que l’immatérialisme dans lequel elles s’exécutent, mais la première action aura tendance à nous remplir la tête alors que la seconde sert, à l’inverse, à nous la « vider ». Ceci est très simplifié, mais voilà une première idée approchée. Il serait une erreur que d’en rester là, nous ne pouvons pas conclure que la méditation est simplement le fait de chasser ses pensées de son esprit, de se « vider » la tête, cette définition serait trop incomplète.

La méditation est bien plus que ça, elle est en réalité un voyage au cœur de son soi intime, au cœur de cette immense océan inexploré qu’est notre moi intérieur, elle est une aventure qui consiste à se retrouver, à retrouver l’essence même de notre âme, de ce pourquoi notre cœur bât. Méditer consiste à se connecter à notre univers interne, celui dans lequel nos émotions naissent, là où tout notre potentiel ignoré jusqu’alors réside. Lorsqu’on médite, on se retrouve, dans le sens où l’on va se reconcentrer sur ce qui l’on est véritablement, à la rencontre de cet enfant, enfuit en soi, aujourd’hui oublié. Cet enfant est  l’intuition et sa maison est l’inconscient. La méditation devient alors l’action de prendre un chemin privilégié pour reprendre conscience de qui l’on est, d’où on va, de qui on veut devenir.

A partir de là, la méditation va déjà pouvoir offrir une partie de ses vertus. L’inconscient regorge de potentiels inutilisés. L’intuition est son messager, l’écouter ouvre la porte à l’acquisition de ces potentiels. La méditation devient un outil pour s’améliorer, pour apprendre plus vite, pour se faire plus confiance, pour moins réfléchir et pour vivre plus intensément dans le moment présent. C’est alors un exercice privilégié dans la quête d’un développement personnel.

Mais la méditation est encore plus que cela. En se connectant à l’inconscient, en prenant conscience de notre inconscient, on s’autorise également à se lier à un plan plus vaste d’énergie, à une dimension différente, plus calme, plus silencieuse mais intemporelle et immatérielle. Ce monde est celui dans lequel baigne l’énergie de notre âme, on l’appelle habituellement : le monde astral. Le plan astral est une sphère de vibrations supérieures, le lieu où toute vie puise sa source, un endroit où passé, présent et futur se déroulent en même temps. Se connecter à lui peut offrir de nombreux bénéfices.

La méditation est donc un outil, méditer est l’action d’user de cet outil. Elle un outil qui permet de se connecter à son soi intime et au monde astral.

 

Publicités


Catégories :Méditation (notion), Notions

Tags:, , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :